CASH MISERE

CASH MISERE

Une sensibilité à fleur de pot exprimant une poésie qui dérape parfois vers une ironie salvatrice, c’est tout CASH MISERE.

Emmené par un parolier désabusé, ce trio Grenoblois répand son lyrisme à grands coups de pompes dans le swing, de mélodies tziganes et de valses à cinq temps.

Ces 3 musiciens acoustiques (contrebasse-guitares-voix) chantent les amours déçus avec des refrains de crooners décatis abordent avec une égale insolence les grandes questions de notre époque, du brushing de Claude François à la couleur des chaussettes du capitaine Stubing dans « La croisière s’amuse ».

Jamais cache misère, le groupe, repéré par la Cuvée Grenobloise, ne planque qu’une seule chose : un cœur gros comme ça ! Uniquement pour l’offrir, emballé dans les rires, au public du festival Holocène le 3 mars au Summum.