GENERAL ELEKTRIKS

GENERAL ELEKTRIKS

General Elektriks : derrière le patronyme se cache un alchimiste sonore en mode low profile. Treize ans déjà que Hervé Salters chahute les théories de la relativité musicale en même temps qu’il agite les foules. Ce conteur électrique, expatrié à San Francisco dans les années 2000, puis à Berlin depuis trois ans, a fait de ses itinérances, géographiques comme musicales, une affaire d’explorations.

Peu enclin à creuser un même sillon, il a préféré la voie de la recherche protéiforme, le groove et le Clavinet (clavier des années 70) en guise de boussole et de compas. Pour To Be A stranger, quatrième étoile à porter à son veston d’amiral, le général a pris de la distance : « C’est le temps passé entre l’expérimentation et la réécoute qui donne le recul nécessaire pour élaborer quelque chose de cohérent. »

Radical, hybride et décalé. Au grand jeu de la prise de risques, General Elektriks ajoute la pratique du saute moutons : sur les courants et les époques, entre circonvolutions et immédiateté, présent, futur et passé. Sur To Be A stranger, les titres lient cuivres soyeux et beats martiaux, jouent la carte de l’urgence communicative montée sur ressorts et tendent une passerelle entre arrangements épiques et funk retro-futuriste.

Un album dont le propos aborde la thématique du voyage, de transhumance en aliénations. « Ce n’est pas parce que je fais de la musique qui groove que cela doit exclure les textes. Et ça n’est pas non plus un hasard si l’album s’appelle To Be A stranger : ça fait maintenant 15 ans que je suis un stranger. »

L’éclectique amiral électrifié hisse haut les couleurs d’une électro-soul personnelle et pointue, d’un univers nuancé ou il fait bon se perdre. Du cortex à la voute plantaire, de la Terre à la Lune et plus loin encore ! Félin et cérébral, General Elektriks délivre l’ordonnance funk dont l’époque a besoin. Le festival Holocène l’a bien compris puisqu’il accueille Hervé Salters et son groupe pour un Check Up complet du public Grenoblois le 3 Mars au Summum !